Quelles sont les structures de prévention routière en France ?

Publié le : 16 novembre 20226 mins de lecture

La sécurité routière est un enjeu majeur en France. Plus de 3 400 personnes ont perdu la vie sur les routes françaises en 2019, soit une hausse de 2,4% par rapport à 2018. Cela représente près de 10 décès par jour. Les accidents de la route sont la deuxième cause de mortalité chez les 15-29 ans.

Pour lutter contre ces chiffres alarmants, de nombreuses structures de prévention routière ont été mises en place en France. Elles ont pour but d’informer et de sensibiliser les conducteurs aux dangers de la route, afin de réduire le nombre d’accidents.

Les principales structures de prévention routière en France sont :

– La Fondation des Gilets Jaunes

– L’Association Prévention Routière

– Le Comité National de Sécurité Routière

– La Fondation Maif pour la Sécurité Routière

Chacune de ces structures propose des actions et des campagnes de sensibilisation pour améliorer la sécurité routière en France.

Le Ministère de l’Intérieur

Le ministère de l’Intérieur est responsable de la sécurité intérieure de la France, y compris de la sécurité routière. En collaboration avec d’autres ministères, il met en place des mesures pour prévenir les accidents de la route et réduire le nombre de victimes.

Le ministère de l’Intérieur travaille notamment avec le ministère de la Santé pour améliorer la prévention routière. Ensemble, ils ont mis en place plusieurs structures de prévention routière, dont les Centres de réduction des accidents de la route (CRAR) et les Maisons de la sécurité routière (MSR).

Les CRAR sont des centres de formation et d’information sur la sécurité routière. Ils proposent des formations aux conducteurs, aux piétons et aux cyclistes, ainsi que des animations et des expositions sur la sécurité routière. Les MSR sont des lieux d’information et de sensibilisation sur la sécurité routière, ouverts à tous. Elles proposent notamment des ateliers pour les enfants, des expositions sur la sécurité routière et des simulateurs de conduite.

Le ministère de l’Intérieur collabore également avec d’autres acteurs de la sécurité routière, comme la Fédération française des motards en colère (FFMC) et l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). La FFMC sensibilise les conducteurs à la sécurité routière, notamment en organisant des campagnes de promotion de la sécurité routière. L’ONISR est chargé de la recherche sur la sécurité routière et de la promotion de la sécurité routière auprès du grand public.

La Sécurité routière

Selon l’article « Quelles sont les structures de prévention routière en France ? », publié sur le site web de la Sécurité routière, en France, il existe plusieurs structures de prévention routière qui ont pour mission de sensibiliser les conducteurs aux dangers de la route et de promouvoir la sécurité routière.

La Sécurité routière est un organisme public français qui a pour mission de réduire les accidents de la route et de promouvoir la sécurité routière. Elle agit à travers différentes actions de prévention, de sensibilisation et de communication.

La Sécurité routière organise des campagnes de sensibilisation sur les dangers de la route, notamment auprès des jeunes conducteurs. Elle sensibilise également les conducteurs aux dangers du téléphone au volant et du non-respect du code de la route.

La Sécurité routière met en place des programmes de formation pour les conducteurs, afin de leur permettre d’acquérir de meilleures connaissances et de meilleures compétences en matière de conduite.

La Sécurité routière travaille également avec les pouvoirs publics et les acteurs de la sécurité routière pour mettre en place des mesures efficaces de prévention des accidents de la route.

Les structures de prévention routière en France agissent donc de manière globale pour sensibiliser les conducteurs aux dangers de la route et pour promouvoir la sécurité routière.

La Gendarmerie nationale

La Gendarmerie nationale est une force militaire spécialisée dans la police des routes. Elle est chargée de la sécurité routière et de la lutte contre la criminalité. Elle est également chargée de la protection des biens et des personnes. Elle compte environ 12 000 gendarmes et 6 000 agents de police.

La Police nationale

La Police nationale est chargée de la sécurité routière en France. Elle est composée de plusieurs structures, dont la Division de la sécurité routière (DSR), la Brigade de répression du banditisme (BRB) et la Brigade de gendarmerie nationale (BGN). La DSR est chargée de la répression des infractions routières, de la lutte contre la criminalité et de la sécurité des usagers de la route. La BRB est chargée de la répression du banditisme et de la lutte contre la criminalité organisée. La BGN est chargée de la sécurité des routes et des autoroutes.

Le Centre national de la sécurité routière (CNSR)

Le Centre national de la sécurité routière (CNSR) est une association à but non lucratif créée en 1986. Il a pour mission de réduire les accidents de la route et de sensibiliser le public à la sécurité routière. Le CNSR est composé de représentants de l’État, des collectivités territoriales, des associations d’usagers de la route, des assureurs, des industriels et des professionnels de la sécurité routière.

5 comportements accidentogènes à éviter au volant de votre voiture
Quels risques prend-on en roulant sans assurance ?

Plan du site